Les rédacteurs de la tribune 

Préoccupés comme beaucoup par la situation actuelle, les trois principaux rédacteurs de

cette tribune sont des acteurs du monde musical qui s’interrogent sur l’après-crise et

notamment sur la place de la musique classique dans ce « monde d’après ». Ils ont ainsi

voulu porter une prise de position du secteur musical, à l’image d’autres collectifs, pour

demander que cette crise soit l’occasion de remettre en cause un modèle qui montre plus

que jamais ses limites.

Pierre Barrois est directeur de l’Orchestre Français des Jeunes (OFJ). A ce titre, il se sent particulièrement concerné par les problématiques multiples qui auront un impact sur les carrières futures des jeunes musiciens. Dans le contexte actuel, le lancement d’une tribune interpelant les pouvoirs publics, mais aussi l’ensemble du secteur musical, sur les questions environnementales lui est apparu comme indispensable.

Louise Lapierre est bassoniste, le statut d'intermittente du spectacle lui permet de travailler dans de nombreuses structures et d'enseigner parallèlement. Consciente des risques environnementaux, elle met en oeuvre, à son niveau, des principes de vie quotidienne en accord avec ses convictions écologiques. Dans cette optique, elle essaye de trouver et de faire partager une vision cohérente de son métier.

Gilles Schuehmacher est compositeur et professeur. Depuis la rentrée scolaire 2018 et les appels pressants de personnalités telles qu'Aurélien Barrau, Nicolas Hulot ou Antonio Guterres, il souhaite sensibiliser autour de lui pour agir et favoriser une évolution rapide de la société, ceci tant à l'échelle individuelle que professionnelle ; à cette fin, il a co-fondé avec Vanessa Sanfilippo le collectif Action-Musique-Climat en 2018.

      Nous écrire